Ambassade de Belgique en Autriche, en Slovaquie et en Slovénie
Home Services consulaires Etat civil Double nationalité

Double nationalité

Si vous avez deux nationalité par naissance, belge et autrichienne ou slovaque ou slovène, vous pouvez les conserver à l’âge adulte. Attention, si vous êtes bipatride né à l’étranger et que vous avez vécu en dehors de la Belgique depuis votre 18e anniversaire, lisez le chapitre sur la déclaration de conservation de la nationalité belge , déclaration obligatoire au plus tard à l’âge de 27 ans.

Si vous désirez acquérir volontairement une deuxième nationalité, que vous possédez une nationalité étrangère et acqué­rez la nationalité belge, les autorités belges ne vous demandent pas de renoncer à votre nationalité d'origine.

Si vous êtes Belge et que vous désirez acquérir une nationalité étrangère, cela dépend du pays. Dans certains cas, vous obtiendrez la nationa­lité souhaitée et pourrez conserver la belge. Il est cependant important d’en informer l’Ambassade avec une preuve de la seconde nationalité et la date d’acquisition. En effet, ce n’est que depuis le 9 juin 2007 (e.a. pour la Slovaquie et la Slovénie) et le 28 avril 2008 (e.a. pour l’Autriche), qu’il est possible pour un Belge d’acquérir volontairement une nationalité étrangère sans perdre sa nationalité belge.

Attention, si vous êtes bipatride né à l’étranger et que vous avez vécu en dehors de la Belgique depuis votre 18e anniversaire, lisez le chapitre sur la déclaration de conservation de la nationalité belge.

Notez que si vous possédez la nationalité belge et la nationalité autrichienne, slovaque ou slovène, la Belgique vous considérera toujours exclusivement comme Belge, l’Autriche comme Autrichien, la Slovaquie comme slovaque et la Slovénie comme slovène. Cela a des implications en cas d’assistance consulaire : un Belge se trouvant dans le pays de sa seconde nationalité ne reçoit en général pas d’assistance de la Belgique. Le même en Belgique ne reçoit pas d’assistance consulaire du pays de sa seconde nationalité.

Autriche

Pour obtenir la nationalité autrichienne à l’âge adulte, l’Autriche vous demande dans la plupart des cas de renoncer à votre nationalité belge: l’Autriche n’accorde sa nationalité qu’à la condition --à quelques rares exceptions près-- que le demandeur renonce à sa nationalité d’origine. Ce n’est pas le cas pour l’acquisition de l’autre nationalité par la naissance (un enfant né d’un parent belge et d’un parent autrichien peut avoir la double nationalité).

Liens :

Slovaquie

Les Slovaques qui demandent la nationalité d’autre pays et l’acquièrent de manière volontaire, perdent la nationalité slovaque. Ce n’est pas le cas pour l’acquisition de l’autre nationalité par le mariage ou par la naissance (un enfant né d’un parent belge et d’un parent slovaque peut avoir la double nationalité, belge et slovaque en même temps). Comme Belge, vous pouvez demander la nationalité slovaque sans perdre la nationalité belge après l’accomplissement des formalités nécessaires.

Liens :

Slovénie

La Slovénie permet la double nationalité sur la base du principe de réciprocité. Si vous êtes Belge et que vous souhaitez acquérir la nationalité slovène, vous n’avez donc pas besoin de renoncer à votre nationalité actuelle. Comme Slovène, vous pouvez, si vous êtes dans les conditions pour le faire, acquérir la nationalité belge sans perdre votre nationalité slovène.

Liens :

Plus d’info sur les sites belges